47° Nord

Thés d’exception et de passion​

47 nord logo blanc

🚀 Campagne de crowdfunding : prolongations ⏳

En route vers le 2e objectif :

construction d’une pépinière de 40m2 pour élever les plants de thé !

Venez déguster cette aventure avec nous…

Pourquoi nous lançons-nous dans l'aventure du crowdfunding ?
  • Parce que notre aventure doit être commune, ouverte et partagée.
  • Parce que le projet de thé bio que nous portons peut vous intéresser à l’heure où vous voulez connaître la qualité du thé que vous buvez.
  • Parce que les mots agroforesterie et agroécologie pour vous et nous ne sont pas que des mots, mais d’abord des actions.
  • Parce que vous êtes sensible à la relocalisation et au développement du terroir autour d’une initiative française.

Que vous soyez amateur de thé ou connaisseur, soutenez la création du #JardinDeThé !

Thé de France

À Bouaye, au Sud-Ouest de Nantes, dans le département de la Loire Atlantique qui se situe dans la région Pays de la Loire et plus précisément dans le traditionnel pays de Retz, la prairie d’origine est devenue une parcelle agricole qui s’étend sur plus de 2 ha.

Le pays s’y prête à merveille : des sols acides, une pluviométrie suffisante et une humidité importante due à la proximité du fleuve et de ses étiers permettent l’implantation d’une pépinière dédiée au projet.

Les plants de théiers y sont cultivés en agriculture biologique.

L’idée maîtresse est de préserver puis implanter des éléments agroécologiques pour accompagner la culture du thé : arbres isolés, arbustes, haies… tout un écosystème riche en bénéfices pour l’environnement, la faune et la flore locales, où la culture des théiers
s’intègre parfaitement.
2023

SEPTEMBRE

Réalisation du bassin de ruissellement et des accès

OCTOBRE

Regarnissage des haies bocagères / connexion des fossés au bassin

NOVEMBRE

Plantation de 4000 théiers en pleine terre

DÉCEMBRE

Semis de 7500 graines de théier sous serre

2024

JANVIER

Installation de la pépinière

MARS

Semis de 2500 graines de théier sous serre

AVRIL

Installation du système de production photovoltaïque

MAI

Installation de l'arrosage
des jeunes plants par récupération d'eau

Agroécologie/
agroforesterie

L’écosystème du domaine

La culture du thé se fait dans un véritable système agroforestier installé sur la parcelle en amont de la plantation des théiers. C’est donc une sorte d’écrin destiné à accueillir les graines qui proviennent des régions originelles de la production de thé. Leur acclimatation est précieuse et primordiale.

Design agroforestier

L’écosystème intègre des éléments agroécologiques pour accompagner la culture du thé : 90 arbres isolés au cœur de la parcelle, 280 arbres et arbustes constitués en haies intraparcellaires et 78 arbres et arbustes qui compléteront les haies bocagères déjà existantes en bordure de parcelle.

Au total, 448 arbres et arbustes constitués de 23 essences diversifiées seront ainsi plantés !

Serre-47-Nord-thé-france-plantation-nantes-bouaye

L’agroforesterie présente de nombreux intérêts pour une zone cultivée : améliorer les corridors écologiques existants, la protection face au vent, protéger la parcelle face à de potentiels ravageurs (pucerons, cochenilles, fumagines), améliorer la structure et la fertilité des sols. En perdant leurs feuilles, les arbres participeront à l’augmentation de la matière organique et de la macrofaune du sol.

Les arbres couvriront près de 20% de la surface cultivée !

L’intérêt agronomique est évident : les arbres procureront aux théiers un couvert protecteur contre le soleil et permettront le développement d’un réseau mycélien qui rendra le système agroforestier plus résistant aux aléas extérieurs.
Les 5 grands bénéfices attendus

1. Lutte contre le changement climatique

Les arbres et les arbustes plantés lutteront contre le réchauffement climatique en stockant du CO2 sous forme de bois et dans les sols. Ils contribueront également à la diminution de la température de l’air ambiant.

2. Protection de la parcelle exploitée

Protection de la parcelle : le système agroforestier créé permettra de protéger la parcelle cultivée des coups de vent et du trop fort ensoleillement.

3. Enrichissement des sols en continu

Les feuilles tombées des arbres deviendront une matière organique qui viendra enrichir les sols, contribuant ainsi au bon fonctionnement de la parcelle cultivée.

4. Alimentation des sols

Les arbres plantés protégeront les sols de l’érosion et du lessivement. Grâce à leur système racinaire, l’eau de pluie va en effet s’infiltrer lentement dans le sol et alimenter les nappes phréatiques, au lieu de ruisseler.

5. Développement de la biodiversité

Au sein de la parcelle, les arbres permettront de développer la biodiversité, essentielle au développement naturel des écosystèmes.

Objectifs de développement durable

Ce projet contribue directement à la réalisation des Objectifs de Développement Durable
fixés par l’ONU, qui donnent la marche à suivre pour parvenir
à un avenir meilleur et plus durable pour tous.

Un thé au « goût français »

C’est dans cet écrin de nature que 47° Nord a décidé d’implanter les pieds de camelia sinensis, l’autre nom du théier !

Le but est de produire un thé haut de gamme dont le goût reflète les particularités du terroir dans lequel il est cultivé. A l’image d’un grand vin, le thé élevé dans le parc de la Mévellière adoptera les particularités de son sol et sera reconnaissable selon son année de production.

Après avoir parcouru les allées du jardin de thé vous ne boirez plus jamais une tasse de thé (français) de la même manière !

La récolte du thé

La conduction des théiers s’effectuera en table de cueillette à une hauteur entre 1m et 1,20m au-dessus du sol. Cette taille ergonomique permettra une récolte exclusivement manuelle en cueillette fine, via la récolte du bourgeon terminal et des deux feuilles qui lui sont les plus proches.

La préparation du thé

Après la récolte, les feuilles de thé seront séchées à l’air libre. Elles passeront ensuite par le processus de « greening » (fixation pour les thés verts) puis par celui du roulage, en partie manuel et en partie effectué par une rouleuse.

L’ensemble de ces étapes aura lieu dans un laboratoire disposant d’une étuve pour contrôler la température, l’hydrométrie et les flux d’air. Chaque lot produira 30kg de feuilles fraîches, soit 6 à 7 kg de thé.

L’objectif de rendement est de 300kg de production de thé par an lorsque l’exploitation aura atteint sa vitesse de croisière.

47° Nord part en campagne !

Si vous désirez nous contacter pour toute question sur le #JardinDeThé,

il vous suffit d’utiliser le formulaire ci-dessous. 

Au plaisir de vous retrouver dans cette éco-aventure !
– Antoine et Matthieu, co-exploitants.